Le patron du Smile Club connaît bien le monde de la nuit et surtout les exigences que cet univers demande afin de pouvoir réussir à faire marcher une activité. Il est important de travailler en priorité 4 points. Un tel projet demande de la rigueur et de la discipline. Il faut donc bien s’organiser et surtout bien penser que vous allez devoir vous investir à 100%.

Beaucoup ont pour ambition de d’ouvrir un établissement mais très peu savent réellement ce que cela représente en terme de travail et d’investissement. Il faut beaucoup donner et parfois attendre un certain temps avant que vous ayez un véritablement retour sur investissement. Il faut s’armer de patience et surtout ne rien vouloir précipiter.

Trouver un bon concept :

Cela semble évident mais beaucoup ne font que copier des projets déjà existants. Si vous souhaitez réellement faire la différence et vous démarquer, vous devez réellement faire un tour des choses déjà proposées et tout faire pour que votre projet sorte de l’ordinaire. Vous devez donc faire une veille concurrentielle importante. N’oubliez pas que si vous n’arrivez pas à apporter quelque chose de nouveau, vous serez toujours comparé à vos concurrents.

Un lieu idéal :

L’emplacement de votre futur établissement est très important. Vous devez bien prendre en compte le nombre de personne que vous souhaitez recevoir et ainsi étudier toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Une discothèque en centre-ville aura bien souvent une capacité d’accueil moindre qu’une extra-muros. Par contre, vous aurez plus de commodités à disposition. Pensez également au loyer qui sera une des grosses charges mensuelles à remplir.

Bien s’entourer :

Vous n’allez pas pouvoir gérer une telle affaire tout seul. Il va donc falloir recruter du personnel et cela n’est pas une chose évidente. Une équipe de professionnel sera vous aider et vous permettre de conduire votre projet à bien et sur la route du succès. N’hésitez surtout pas à donner leur chance à des personnes motivées mais n’ayant pas forcément eu la chance de faire des études dans le domaine qu’elles visent.

La communication, un aspect incontournable :

C’est un des points sur lequel insiste le patron du Smile Club. Il est plus qu’important de vous faire connaître au plus vite. Pour cela, tous les modes de communications sont la bienvenue et surtout les plus modernes comme les réseaux sociaux. La publicité dans les journaux peut aussi être un bon moyen. Après, le bouche à oreille reste votre meilleur option.